Aménagement du territoireEnvironnementEspace Naturel Sensible (ENS)

Espace Naturel Sensible (ENS)

Qu’est-ce qu’un Espaces Naturels Sensibles ?​

Un Espace Naturel Sensible (ENS) est un site remarquable en terme de patrimoine naturel (faune, flore et paysage), tant pour la diversité que pour la rareté des espèces qu’il abrite. La politique ENS est gérée par le département qui désigne les espaces naturels sensibles de son territoire.

Les ENS, quels objectifs ?

Les espaces naturels sensibles ont pour objectifs :

  • De préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels et d’assurer la sauvegarde des habitats naturels
  • D’être aménagés pour être ouverts au public, sauf exception justifiée par la fragilité du milieu naturel

La CCPVM contribue à la gestion des espaces naturels sensibles situés sur son territoire sur deux sites emblématiques :

L’étang du Villerain

L’Etang du Villerain, situé sur la commune de Girmont-Val-d’Ajol, représente l’engagement de la Communauté de communes des Vosges Méridionales pour la valorisation de ses zones humides. Il a été édifié en 1480 par les moines du prieuré d’Hérival pour bénéficier de la force hydraulique du ruisseau du Géhard, en travers duquel est élevée sa digue. Le site de 6,7 hectares, localisé à 616 mètres d’altitude au niveau de l’étang, avec des pentes très légères sur ses abords, est en effet protégé depuis 1995 (étang strictement) et bénéficie d’un plan de gestion depuis 2008. 

 

Une convention de protection et de gestion est signée en 2007 entre le Conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine et la Communauté de Communes. Depuis une gestion adaptée aux enjeux du site est mise en place sur le site.

L’étang et tourbière de la Demoiselle

L’étang et tourbière de la Demoiselle, situés sur la commune de Saint Nabord, a un patrimoine naturaliste riche. En effet, le site de la Demoiselle est recensé au titre des inventaires ZNIEFF, ENS 88 et Natura 2000. Il se compose entre autres de plantes caractéristiques des tourbières comme le Rossolis à feuille ronde ou la Canneberge, et de plantes inféodées aux eaux stagnantes de l’étang comme la Littorelle ou le Petit Nénuphar. 

 

D’un point de vue faunistique, un cortège de libellules intéressant dont certaines rares se reproduisent sur le site. Une autre spécificité du site est sa localisation, puisqu’il se trouve sur la ligne de partage des eaux entre la Méditerranée et la Mer du Nord. 

 

Le Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine assure la gestion de la zone, via une convention avec la commune de Saint Nabord pour la tourbière, et une convention avec la ville de Remiremont et l’APPMA de Remiremont pour la partie étang. Depuis novembre 2018, le site de la Demoiselle est reconnu d’intérêt communautaire pour la CCPVM.