Retour sur Festi’Foss’Art

Partager cette actualité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur telegram

FESTI FOSS’ART EDITION 2019

Premier évènement Vosges Secrètes

A l’instar de notre Marque, Vosges Secrètes, FESTI FOSS’ART a su faire vivre l’inattendu, en offrant une expérience unique aux visiteurs.

Ainsi, le 19 Août dernier la seconde édition de Festi Foss’Art à permis de révéler les atouts de la forêt du Fossard sur les communes de Saint Amé, Saint Etienne les Remiremont et Eloyes.

 

Cette manifestation initiée par la Communauté de Communes de la Porte des Vosges Méridionales est un évènement fédérateur, qui ne pourrait pas exister sans la contribution généreuse des forces vives du territoire et l’autorisation de l’ONF qui veille sur la préservation et la quiétude des lieux.

Des scientifiques, des historiens mais aussi des artistes , des associations culturelles et sportives, se sont employées à valoriser le territoire et ont offert aux visiteurs des visites guidées, des démonstrations et des représentations toutes inspirées des valeurs pittoresques et légendaires héritées des différentes occupations du site depuis l’Antiquité.

Les nombreux participants ont tout d’abord courageusement affrontés les pentes raides de ce sommet granitique du Massif Vosgien et ont pu profiter de panoramas incomparables sur la chaîne des Vosges, et la très préservée confluence Moselle Moselotte depuis les terrasses du Saint Mont. Des lectures de paysages et des explications sur l’économie du granit leur ont été dispensées au long d’une randonnée accompagnée par le Club Vosgien et les géologues de Terrae Genesis.

Les plus curieux ont profité de conférences historiques et archéologiques et ont découvert que le site du Saint Mont est étroitement lié à la naissance de Remiremont, après que des moines de Luxeuil y aient installé l’une des plus anciennes abbayes féminines d’Austrasie. Ils ont pu, de la bouche de Charles Kraemer et Thomas Chenal, archéologues chercheurs des facultés de Lorraine et de Bourgogne, mesurer l’ampleur du travail des scientifiques.

Puis tous les visiteurs ont rencontré pas moins d’une dizaine d’artistes pour la plupart rassemblés après avoir rejoints la chapelle du Vieux-Saint-Amé. Sculpteurs, musiciens, conteurs, créateur de vitraux, tailleur de pierre ou encore dessinateurs et peintres ont créé et joué devant le public du festival.

Cette journée rendue conviviale par la bonne volonté des associations du Vieux Saint Amé, du Saint Mont et du Comité de fêtes de Saint Amé s’est finalement conclue par un concert de la musicienne Belge « Muriel d’Ailleurs ».

 

La troisième édition devrait prochainement commencer à se préparer et le groupe de travail orchestré par la Communauté de Communes avec le soutien de l’Office de Tourisme Remiremont Plombières devrait rapidement se remettre autour de la table.

 

Si vous avez envie de nous apporter vos idées et vos attentes, écrivez-nous grâce au formulaire de contact.